Kebweb.tv, le carrefour des webtélés

Articles tagués “en audition avec Simon

Prix NUMIX 2012 – Beaucoup de talent au pixel carré

Mercredi 16 mai, le tout numérique québécois était convié à la remise des Prix NUMIX 2012 au Monument National de Montréal. Cette troisième célébration de l’innovation multimédia était pilotée par Jean-Philippe Wautier et Olivier Niquet, membres du trio humoristique Le Sportnographe. Ouverture sur musique électronique, lutrin des animateurs en forme de foyer, présence d’un DJ sur scène qui rythme les remises de prix, voix robotisée nommée Sirix (clin d’oeil à l’assistante personnelle des très nombreux iPhones dans la salle, Siri) assistant les animateurs et animation graphique rappelant la thématique digitale de la célébration projetée à l’écran présentant les nominés et les gagnants; tout était en place pour une soirée sympathique et rythmée. Cerise sur le sundae, Wautier a même amené sur scène avec lui son chien Gaston, qui a tweeté à quelques reprises au cours de la soirée.

Les créateurs de Folk toi, folk moi

Quatre prix ont été remis dans la catégorie webtélé. Les oeuvres étaient jugées selon des critères d’originalité et d’innovation ainsi que selon la qualité générale du projet. Le premier trophée, remis pour production d’affaires publiques, magazine et documentaire, a été décerné à Mélissa Maya Falkenberg et Lucas H. Rupnik du studio Home Sweet Home pour le documentaire country Folk toi, folk moi. Émue et très fière, Mélissa Maya s’est exclamée «C’est comme la vengeance du country, je capote présentement!» Les gens présents dans la salle ont semblé particulièrement enthousiastes de voir ce projet indépendant triompher.

L’équipe de Juliette en direct

Du côté des productions jeunesse, c’est sans surprise que la charmante websérie Juliette en direct, produite par Passez Go et diffusée à Télé-Québec, a récolté les honneurs. Claire Dion, directrice du Fonds indépendant de production, a été chaleureusement remerciée d’encourager la webtélé au Québec.

Le duo derrière En audition avec Simon

En humour et variété, pas de grande surprise non plus; Simon-Olivier Fecteau et Guillaume L’Espérance, respectivement créateur et producteur d’En audition avec Simon, sont montés sur scène pour cueillir un prix récompensant la troisième et dernière saison des Auditions, qu’ils avaient également gagné l’an dernier pour la saison précédente.

Le producteur de Fabrique-moi un conte

La compétition était relevée pour le dernier prix, remis pour les fictions et dramatiques, et c’est finalement l’ambitieux projet interactif Fabrique-moi un conte créé par Jimmy Lee et diffusé par sur radio-canada.ca qui l’a emporté.

Il a été souligné à quelques reprises qu’une quantité énorme de créativité, d’imagination et de talent était réunie au pixel carré, mercredi le 16 mai, au Monument National. L’ambiance effervescente qui planait dans la salle laisse croire que malgré la qualité impressionnante des projets qui ont été mis en nomination cette année, le meilleur de la création et de l’innovation numérique québécoise reste encore à venir.

Billet rédigé par: Gabrielle Madé

Publicités

Nominations Prix NUMIX 2012

Les nominations pour les Prix NUMIX 2012 ont été dévoilées ce matin. Organisée par le Regroupement des producteurs multimédia depuis 2010 et présentée par le Fonds des médias du Canada, la soirée des Prix Numix récompense les meilleures réalisations numériques québécoises.

Parmi les 20 prix qui seront remis cette année, 4 récompensent la webtélé. Voici nommés pour l’édition 2012 dans cette catégorie. Mes coups de coeur sont précédés d’un astérisque; et vous, quels sont vos projets préférés?

WEBTÉLÉ – Fiction et dramatique

Manigances (producteur: Kebweb.tv, diffuseur: Kebweb.tv)

Bêtes humaines (prod: TV5 Québec Canada, diff: Tv5 Québec Canada)

Fabrique-moi un conte (prod: Jimmy Lee, diff: Radio-Canada.ca)

WEBTÉLÉ – Humour et variété

En audition avec Simon III (prod: a_média, diff: Radio-Canada)

Le Rodrishow (prod: TV5 Québec Canada, diff: TV5 Québec Canada)

Pare-chocs à pare-chocs (prod: TVA productions inc., diff: TVA)

WEBTÉLÉ – Affaires publiques, magazine et documentaire

Folk toi folk moi avec Melissa Maya (Studio Home Sweet Home)

Pick-up: à la rencontre d’un bout du monde (prod: TV5 Québec Canada, diff: TV5 Québec Canada)

* 180 degrés sur le tapis rose de Catherine (pro: Rose Nana Shoot Studio)

WEBTÉLÉ – Jeunesse

Juliette en direct (prod: Passez Go, diff: Télé-Québec)

Paparadis – Projet web (prod: B-612 communication, diff: Vrak.tv)

La remise des Prix NUMIX se tiendra le 16 mai 2012 au Monument National à Montréal.  La liste complète des nominations est ici.

Billet rédigé par: Gabrielle M.


Quand nos voisins s’y mettent

Ça fait assez longtemps que les Américains ont compris l’importance et l’ampleur des vidéos virales sur internet. On peut prendre pour exemple les gars de Jackass, que tout le monde connait pour leurs exploits particulièrement saugrenus et/ou dégoutants. On peut maintenant les voir sur nos grands écrans.  Et c’est un exemple parmi tant d’autres de phénomènes qui se sont développés sur le web. Mais qu’en est-il des personnalités déjà connues, les « stars »?

À la fin de 2006, le portail Funny or Die fût créé par nul autre que Will Ferell et Adam McKay (réalisateur de Talladega Night et Anchorman). Funny or Die est le site idéal pour perdre son temps de travail au profit du bidonnage. Question « moyen de procrastination par excellence », on a rarement vu mieux. Le site rassemble un nombre incroyable de vidéos drôles d’enfants, de chats, de gens qui tombent (et j’en passe) pour lesquelles le public peut voter. Mais ce qui est le plus génial de Funny Or Die, c’est le contenu original créé par le FOD Team ; des imitations, de fausses entrevues, des parodies… et souvent avec la participation de vedettes américaines. On peut y voir Will Ferell, évidemment, mais d’autres personnalités très connues qui se sont mises de la partie comme Zach Galifianakis, Natalie Portman, Lindsay Lohan, James Franco, Charlie Sheen, etc. Je suis presque certaine que vous avez tous vu le sketch « The Landlord », la premier à avoir été en ligne sur le site, qui a été visionné plus de 70 millions de fois. Oui oui, vous savez, le bébé alcoolique qui sacre et qui vient menacer Will Ferell afin de ravoir son argent? Ha bon, vous voyez maintenant. Saviez-vous que ce bébé est la petite fille d’Adam McKay en personne? Même les bébés de stars font de la webtélé!

funnyordie

Lisa Kudrow, que nous connaissons notamment grâce à son rôle de Phoebe Buffay dans Friends, est l’auteure, conceptrice et productrice exécutive d’une série web qui a eu un grand succès de 2008 à 2010, Web Therapy. L’excellente Lisa Kudrow y interprète une psychologue cinglée et désagréable à souhait qui se targue d’avoir inventé la « web therapy », un concept de thérapie en ligne!  Le concept est très simple ; deux personnages communiquant par leur webcam. Il n’y a pas soixante-dix décors, pas d’explosions couteuses et les dialogues sont improvisés, mais c’est efficace. Ce n’est pas drôle à se lancer sur les murs, mais les situations de malaise sont irrésistibles, et puisque c’est de l’improvisation (ce qui, je trouve, est un tour de force), le naturel des répliques nous font presque croire qu’on assiste vraiment à une espèce de thérapie louche. Et encore une fois, plusieurs stars se sont jointes à la série : Selma Blair, Jane Lynch, Courteney Cox et même la merveilleuse Meryl Streep! Web Therapy sera aussi en onde sur Showtime dès le 19 juillet.

webtherapy


Plus récemment, en mars 2011, une nouvelle série dramatique a fait son apparition sur le portail américain Hulu, The Confession. Mettant en vedette Kiefer Sutherland et John Hurt, The Confession est l’histoire d’un tueur à gages (Sutherland) qui raconte à un prêtre (Hurt) ses meurtres. Rien de moins. La série n’est pas encore disponible au Canada, mais elle devrait l’être d’ici la fin juin sur CTV.ca. La série a remportée un énorme succès aux États-Unis malgré ses courts épisodes (5-6 minutes) et le défi d’y construire une intrigue digne d’une vraie série d’action en si peu de temps. On parle même d’en faire un film.

Bref, voici quelques exemples d’un mouvement web bien amorcé par les stars d’Hollywood. Loin de moi l’idée d’affirmer que les « vedettes » sont nécessaires au succès d’une webtélé, que ce soit ici ou ailleurs, mais plutôt de démontrer un attrait, une reconnaissance du médium. Ce que je trouve merveilleux, c’est que la plupart de ces artisans sont payés une fortune pour faire un film ou une série télé, mais qu’ils font maintenant de la webtélé pour probablement pas cher. Certains en sont même les instigateurs.

Au Québec, avec En audition avec Simon, plusieurs vedettes (Michel Côté, Marc-André Grondin, Jay Baruchel) ont osées jouer le jeu. Même chose pour Catherine Trudeau, Julie Perreault, Maxim Gaudette et compagnie dans Fabrique-moi un conte. Nous avons aussi pu voir Jacques L’Heureux et Roc Lafortune dans Les Roux. Les artistes québécois prennent de plus en plus le monde du web au sérieux, et comprennent qu’il y a là un moyen d’expression important à ne pas négliger.

Qu’est-ce qui nourrit le phénomène? Qu’est-ce qui fait qu’un artiste fait de la webtélé? Le désir de se bâtir ou de se rebâtir une carrière? La peur de ne pas être dans le coup? L’envie de changer d’image? Ou serait-ce tout simplement  pour jouer ce qui leur plaît, sans censure, pour le plaisir? Pour se rapprocher du public? Pour le bonheur de travailler avec une équipe qui leur est chère? De faire du travail de qualité qui peut être vu partout dans le monde, sans avoir nécessairement la pression d’un long métrage qui coûte et rapporte des millions? Peu importe, je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise réponse.

L’important c’est que la webtélé prend de l’ampleur, qu’elle est reconnue et appréciée de tous, de plus en plus.

C


Que le meilleur, gagne!

C’est avec une grande fierté patriotique que j’ai découvert les nominations au WebTV-Festival de La Rochelle, en France, qui en est à sa deuxième édition et qui se déroulera du 16 au 18 mars 2011.

Le WebTV-Festival est un festival international récompensant les séries web de la francophonie. Comble du bonheur, plus de 20 séries web de chez nous (dont 7 provenant de KebwebJ) sont en lice pour les prix du Jury ainsi que pour les prix remis par les internautes, dans les nombreuses catégories telles que, entre autres : Web-Fiction, Web-Documentaire, Web-Humour, Web-Animation et une nouveauté cette année, Web-Interactif. Des séries comme Temps Mort + Making of-Temps Mort, Juliette en direct, 3Gars.tv, Othello et Juliette, Zieuter.tv, La Déséducation, En audition avec Simon, Une vie de vrai gars, Le Tapis rose de Catherine, Les Chroniques d’une Mère Indigne, Zenmatique.tv, Au dessus de la moyenne, Comment survivre aux week-ends, Jack Jobin, Dakodak, Le Making of-2 Frogs dans l’Ouest, Les Motst’asdits, Contrat de gars, et j’en passe, s’affronteront pour conquérir le cœur du Jury Officiel du festival, mais aussi le cœur du public! Depuis le 10 mars, les gens de partout dans le monde peuvent écouter un épisode de chaque série présentée et lui donner une note sur 5. En tout, 157 programmes.

Toutefois, les nominations québécoises ne font pas l’unanimité. Certains trouvent que la sélection n’est pas assez sévère, que certaines séries n’y ont pas leur place. J’ai entendu quelqu’un dire : « Ben là, toutes les séries web québécoises sont là. »…hmm. Comme vous vous en doutez, je ne suis pas totalement d’accord. C’est vrai, il a à peu près 300 séries web québécoises recensées. Et je ne sais pas combien en tout dans la communauté francophone au grand complet… Alors, à ceux qui sont un peu de mauvaise foi, pourquoi ne pas se réjouir pour la webtélé québécoise? Je trouve que c’est une p’tite tape dans le dos pour nos artisans. Ça donne aussi une belle visibilité à des créateurs d’ici qui n’auront pas nécessairement la chance de faire parti des …quatre… nommés aux Gémeaux, non?

Bon, c’était le moment « opinion » de ce billet.

Quelques québécois traverseront l’Atlantique dans le cadre du WebTV-Festival pour aller présenter eux-mêmes leur projet adoré, comme Marie-Claude Blouin, Vicky Bounadère et Félix Tétreault de Juliette en direct, qui ont eu la chance, comme six autres créateurs de webtélé, d’obtenir une bourse de l’OFQJ pour jeunes entrepreneurs. Ils se sont prononcés sur la signification de cette nomination pour eux.

« On est très heureux d’être en nomination. Mais on trouve dommage qu’il n’y ait pas de catégorie jeunesse, car selon nous c’est un créneau particulier et il est difficile de faire des comparatifs entre un projet 6-8 ans et un projet grand public. Ceci dit, on considère que Juliette est un projet de haute qualité et qu’il mérite sa place dans la catégorie fiction! »

« Il est certain que ce festival est une vitrine de plus pour Juliette et c’est toujours bon pour un projet de dépasser des frontières. À voir pour la suite….! »

Les gars de Temps Mort, seront aussi à La Rochelle durant cette période. J’ai pu m’entretenir avec Roberto Mei, assistant réalisateur et producteur exécutif de la série, sur l’importance de ce voyage pour eux.

« Nous n’avons pas eu de subventions pour aller là-bas. Pour les 3 producteurs (Eric Piccoli, Marco Frascarelli et moi) la décision de proposer le projet « Temps Mort – saison 2 » au Festival de La Rochelle venait avec le fait que nous irions le représenter sur place par nos propres moyens. Lorsque le projet à été nominé, nous avons demandé aux 3 auteurs (Julien Deschamps Jolin, Mario J. Ramos et Félix Rose), s’ils voulaient nous accompagner. Ils ont tous acceptés et, eux-aussi, par leurs propres moyens. Par la suite nous avons fait des recherches de subventions, mais en vain. Afin de payer une partie du voyagement, l’idée d’approcher des revues reliées au cinéma pour des articles et reportages photos sur place fait par notre équipe a été soulevée. Nous partagerons les ventes de ces articles ensembles, si on trouve preneur. »

Mais ça coûte cher, tout ça, non ? Il faut vouloir, quand même…

« Selon moi, le producteur se doit, dans la mesure du possible, d’accompagner son œuvre, ou ses artistes dans les festivals dans lesquels il choisi de se proposer. Une nomination à un festival reconnu apporte une certaine renommée au projet, un certain sceau de qualité et une reconnaissance internationale. Donc, d’être sur place permet de faire la promotion de ce projet, et si jamais on en retire un prix, c’est une question de respect pour les organisateurs d’avoir un représentant sur place pour l’accepter. »

Sages paroles. Et le nombre impressionnant de séries web québécoises en nomination, qu’en pense-t-il ? Le web serait-il plus développé au Québec ?

« Le web n’est pas moins développé en France, mais il est développé différemment. La France supporte, finance et diffuse depuis les dernières années des courts métrages, longs métrages et beaucoup de documentaires sur le web. Par contre au Québec, c’est la série web de fiction qui s’est démarquée par sa qualité et sa quantité en 2010. On a eu droit à plusieurs nouveautés et concepts de très haute qualité cette année. Les thèmes internationaux de nos séries web québécoises ont su attirées l’intérêt du public français. »

Les gars seront présents du 16 au 18 à La Rochelle, et seront à Paris du 19 au 24 afin de rencontrer un distributeur intéressé au projet. Ils en profiteront peut-être aussi pour tourner un court-métrage. Ils n’arrêtent jamais, ces garçons! Gros merci à Roberto pour ses réponses. Monsieur Mei qui sera d’ailleurs de la distribution d’Alice aux pays des Merveilles par Mariloup Wolfe dès lundi pour Fabrique-moi un conte, série qui est aussi en nomination au festival (ouff, je fais des liens de guerrière du web) :

http://lescontes.radio-canada.ca/

Je vous invite donc à aller voter pour vos séries favorites au WebTV-Festival. En fait, je vous y oblige. Pour voter, vous n’avez qu’à sélectionner une série, et dans le bas, vous verrez les notes de 1 à 5. Vous ne pouvez voter qu’une seule fois par clip, mais vous pouvez voter pour le nombre de clips que vous voulez…Muhahaha. C’est important de le faire afin d’encourager notre webtélé. Le petit cinq minutes de votre temps vaut beaucoup. Voyez, je vous donne même le lien sur un plateau d’argent :

http://www.webtv-festival.tv/presentation/le-webtv-festival-2011.html,1,75,1,0,0

Bonne chance à toutes les séries québécoises en « compétition ». J’isole le mot « compétition » car je suis une grande utopiste et j’ose croire que nous sommes une belle et grande communauté. J’ai mes chouchous, comme les séries sur lesquelles j’ai travaillé, mais je suis sincèrement fière et heureuse pour tous ceux qui ont participés aux séries reconnues par le WebTV-Festival, qui sont pour la plupart des gens que j’aime et que je respecte énormément. Merde à tous, comme on dit.

C


Top 10 capsules webtélé de 2010

Top 10 de 2010

Bonjour, fidèles lecteurs qui se demandent avec grande crainte la raison de mon silence de plus de deux semaines. Oui, oui, je vous savais morts d’inquiétude…

J’ai une réponse qui vous satisfera à moitié. Je travaille intensément depuis plusieurs jours (voir semaines, mois…) sur une nouvelle série web qui, j’en ai la certitude, vous plaira énormément et créera beaucoup de remous. Le titre de cette fameuse série est (roulements de tambours….) : Les Roux ! Malheureusement, je ne peux pas en dire plus pour l’instant, mais vous pourrez voir le teaser dès janvier. Et, bien sûr, je vous enverrai des photos en primeur. Mystérieuuuuuuse blogueuuuuuuuuse.

Pour me faire pardonner et, par le fait même, célébrer la fin de l’année 2010, je vous ai concocté un petit quelque chose. Avec l’aide de l’équipe de Kebweb et d’un sondage auprès de mes proches, j’ai ici le top 10 des épisodes des séries web québécoises QU’IL FAUT avoir vu en 2010. On ne voudrait pas commencer l’année 2011 avec du retard sur l’actualité, n’est-ce pas ?! Ce fût ardu, mais voici donc, pas nécessairement en ordre de préférence: Le top 10 de 2010 des épisodes QU’IL FAUT avoir vu.

1-    En audition avec Simon, saison 2, épisode 15 : Sugar Sammy.

http://www.tou.tv/en-audition-avec-simon/S02E15

Parce que, selon sondage public cette semaine, c’est elle une des capsules triomphantes. On ne peut pas se tromper. Et j’avoue que j’aime l’attitude de Sugar Sammy, ça fait du bien que quelqu’un remette Simon à sa place ! Héhé.

2-    Temps mort, saison 2, épisode 11 : J’ai faim

http://www.tou.tv/temps-mort/S02E11

Parce que c’est l’épisode le plus trash ! Moi, dès qu’on parle de manger des cadavres, ça ne me rassure pas. C’est pour ça qu’on aime cette série.

3-    Carole aide son prochain, saison 1, épisode 2.

http://www.youtube.com/watch?v=P1ovTcSUw8Q

Parce que Carole aide son prochain est vraiment mon coup de cœur 2010. Nous avons choisi l’épisode 2, mais je vous les conseille tous fortement.

4-    11 règles, saison 1, épisode 4 : Comme un animal.

http://vtele.ca/videos/11-regles/saison-1-episode-4-comme-un-animal_20239.php

Parce que c’est drôle et irrévérencieux !!! Et que Marie-Chantal Perron est sublime dans son rôle de nymphomane.

5-    Les Chroniques d’une mère indigne, saison 3, épisode 4 : Combien de fois faut-il tourner sa langue, déjà ?

http://www.tou.tv/les-chroniques-d-une-mere-indigne/S03E04

Parce que cet épisode représente bien l’esprit de la série : drôle, bien écrit et bien interprété. Et parce que c’est toujours drôle, une enfant qui parle de sexualité.

6-    Comment survivre aux week-ends, saison 2, épisode 10 : Parc Lafontaine.

http://www.clindoeil.ca/cswe?bcpid=62754732001&bckey=AQ~~,AAAAA-dCq0E~,EEm0FNMi20duMx_m6aqb4cK08VkmO4uY&bclid=64696381001&bctid=68597364001

Parce que cet épisode magnifiquement beau nous donne effectivement envie de nous parler d’amour au Parc Lafontaine. Mon penchant très girly.

7-    Père Poule, saison 1, épisode 9 : Le chat.

http://www.youtube.com/watch?v=RPMvi9TbZXU

Parce que c’est leur petit dernier, et qu’on s’ennuyait. Un chat qui s’appelle « bébé chien », c’est ça l’univers de Jean-Thomas et Marie-Miel.

8-    Une vie de vrai gars, saison 2, épisode 2 : Le retour aux sources

http://vtele.ca/videos/une-vie-de-vrai-gars/une-vie-de-vrai-gars-saison-2-episode-2-le-retour-aux-sources_20646.php

Parce que, encore une fois, comment choisir parmi ces épisodes plus délectables les uns que les autres ?! Celui-là est particulièrement savoureux.

9-    CinémAventure (En coulisses 2 Frogs dans l’Ouest), épisode 6 : Jeannine.

http://www.kebweb.tv/episode6

Parce qu’on l’aime Jeannine ! Et que le stop motion, on adore. Making of à voir !

10- Le Tapis Rose de Catherine : Visite de plateau Incendies de Denis Villeneuve.

http://www.letapisrosedecatherine.com/category/sur-le-tapis/page/2/#visite-de-plateau-dincendies-denis-villeneuve/

Parce que Catherine réussit à se faufiler sur tous les plateaux et à rencontrer toutes les stars…Mais que je l’envie pas mal sur ce coup-là. Une fille à suivre si on aime l’envers du décor et les entrevues pertinentes.

Alors voilà, mes amis. Sur ce, je vous souhaite de joyeuses fêtes ! Amusez-vous bien, abusez de toutes les bonnes choses, mais avec modération, car la modération a bien meilleur goût (paradoxe de fou). Profitez de tous les beaux moments en famille et entre amis, du sucre à la crème de mamie et des chocolats chauds après les journées de ski. Ne prenez pas trop de résolutions que vous ne pourrez pas tenir.

Je vous reviens en janvier, dangereusement en forme. J’ai déjà hâte de voir ce que le web nous réserve…

Votre dévouée blogueuse,

C


Quoi d’neuf?

Quoi de mieux lors d’une journée automnale ou hivernale que de rester écraser dans son divan avec une soupe Lipton et son ordinateur sur les genoux à regarder des séries web? Bon, je pense à quelques réponses alternatives, mais avouez que c’est dans le top trois! Alors voici donc ce que nous proposent tou.tv et vtele.ca comme émissions originales pour la prochaine saison.
Sur tou.tv, deux séries qu’on connait et qu’on aime déjà puisqu’elles en sont à leur deuxième saison chacune, Temps Mort et En Audition avec Simon. Simon qui auditionnera entre autres Sophie Cadieux, Michel Côté (finalement!!!), Sugar Sammy, Louis Morissette, Joëlle Morin, Patrice L’Écuyer.
Comme nouveauté, nous pourrons découvrir au cours de l’hiver Zieuter.tv qui est une webfiction interactive développée par Micho Marquis-Rose, un jeune homme diplômé de l’INIS en 2008. Je ne sais pas pour vous, mais une ‘’webfiction interactive’’, ça me parle. Nous pourrons regarder Neuroblaste, une série web d’animation…Intéressant! On nous propose aussi Dakodak.tv, une série en 12 épisodes créée par 33MAG; 6 capsules humoristiques aux allures enfantines, mais s’adressant aux jeunes adultes et 6 capsules de fiction qui relatent en fait l’histoire des créateurs des 6 autres capsules… Héhé. Pour vous donnez un avant-goût, voici le teaser assez éclaté de Dakodak.tv:

Je suis toujours un peu moins tentée par vtele.ca, mais leur variété de séries originales est assez surprenante. On peut y écouter Glam (une émission sur la mode assez sympathique et pratique pour les magasineuses compulsives comme moi), Journal Techno, Vie Urbaine et Culture V, qui comme leurs titres en témoignent si bien, sont des émissions sur les nouvelles technologies, la vie urbaine, et la culture. Bon, il y a aussi Adrénaline V, qu’on pourrait plutôt nommé Testostérone-Pitounes-Chars-Pitoune-Pitounes V. Mais passons. La fiction assez comique 11 règles mettant en vedette Marie-Chantale Perron et Louis Champagne nous raconte les déboires d’un couple décidant d’essayer l’échangisme. La page de cette websérie nous suggère entre autre plusieurs recettes aphrodisiaques pour pimenter notre vie de couple. J’aime. Mais mes coups de cœur V sont décidemment Contrat d’gars et Une vie de vrai gars. Contrat d’gars qui emménage sur V pour sa troisième saison, est une des séries les plus écoutées sur le web au Québec en 2010. Une vie de vrai gars (deuxième saison) est la série gagnante du prix Capsule, sketch ou chronique humoristique dans un nouveau média lors du Gala des Olivier. Je ne suis pas nécessairement le public cible de ces séries, comme vous pouvez le constater par leurs titres, mais j’adoooooore. L’humour est mordant, sans censure, absurde, et c’est BIEN FAIT! Contrairement à beaucoup de séries ‘’comiques’’ qui ont l’air d’être faites dans mon sous-sol avec la caméra de mon père. Dans Une vie de vrai gars on peut même assister à une bataille épique au ralenti comme on les aime. Bravo, hommes viriles.
Voilà de quoi nous mettre sous la dent pour les journées froides et austères à venir! Bonne webtélé à tous!