Kebweb.tv, le carrefour des webtélés

Archives de janvier, 2011

Petit moment de patriotisme

Je n’ai jamais encore vu mon enfant (inexistant) quitter le domicile familial, une larme à l’œil, le sachant livré à lui-même dans le vaste monde. J’ai par contre l’impression que c’est un peu ce que nous ressentons tous lorsqu’un artiste du Québec a du succès à l’extérieur du pays. Nous savons que nous aurons moins souvent l’occasion de le voir, que certes, il appellera de temps en temps mais qu’il devra quand même choisir d’accorder plus de temps soit à sa famille…soit à ses nouveaux amis! Bon bon bon. Toute cette jolie métaphore sur nos artistes qui réussissent de par le monde n’est en fait qu’une excuse bidon pour vous parler de deux de mes découvertes tardives de 2010. Que celui qui n’a jamais été ‘’out’’ me lance la première pierre. Bref, je veux introduire, pour ceux qui seraient pire que moi, des québécois qui font fureur loin de leur patelin : Arcade Fire et Charlotte Lebon.

Je connaissais déjà Arcade Fire, quand même, j’habite sur la même planète que vous. Mais je n’avais jamais tenté l’expérience The Wilderness Dowtown. The Wilderness Downtown est en fait un court métrage réalisé en HTML 5 qui fait office de clip pour la chanson We used to wait du célèbre groupe Montréalais. C’est tout simplement HALLUCINANT. Je ne connais pas grand-chose à ce genre de technologie, mais ce clip, c’est du jamais vu! Multiples fragments de vidéos, interaction et souvenirs de votre enfance sont au rendez-vous. Je ne veux pas vous vendre la mèche, car vous devez le voir par vous-même, mais sachez qu’on vous demande l’adresse de la maison de votre enfance avant de commencer le visionnement du clip. C’est magique. Si comme moi vous êtes de nature un peu nostalgique, vous verserez probablement une petite larme. Ce n’est pas pour rien que www.thewildernessdowntown.com a été sacré Site de l’année 2010 par le FWA (Favourite Website Awards)! À voir sur le plus grand écran possible.

Connaissez-vous l’histoire de Cendrillon? Sûrement. Alors remplacez Cendrillon par une mannequin québécoise de 24 ans, la pantoufle magique par Facebook et le Prince par le Canal+ en France. En effet, Charlotte Lebon s’est fait engagée comme Miss Météo pour l’émission Le Grand Journal après qu’une chasseuse de tête du célèbre canal Français l’ait aperçut, grimaçant sur une photo Facebook. Lorsque j’ai eu vent de cette nouvelle l’an passé, ça ne m’a pas émoustillée tant que ça; une montréalaise qui fait la météo en France c’est cool, mais bon… Lorsque j’ai entendu tout récemment que Mlle Lebon serait du prochain film d’Astérix et Obélix, la curiosité m’emporta en je me fis un devoir de visionner une des chroniques de Charlotte. J’étais plus que dans l’erreur! La sublime jeune femme au style qui rendrait jalouse Kate Moss ne parle absolument pas de la pluie et du beau temps : elle divertit toute la France en parlant de ses états d’âme, de l’actualité, et en discutant avec des invités comme Jude Law, Justin Timberlake, Rhianna, et j’en passe. Et ce, avec un aplomb, un charme, une aisance hors du commun ET son accent québécois qui a de quoi nous rendre fiers. En plus d’être belle à en coupé le souffle, elle a une tête sur les épaules et beaucoup de talent. Si, comme moi, vous n’étiez pas encore allez voir une de ses chroniques, vous pouvez les retrouver ici :

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid2834-c-la-meteo-de-charlotte-le-bon.html

Bravo à nos Québécois!

Au moment d’envoyer ce billet, je m’envole pour Puerto Plata. Mais ne vous inquiétez pas. Je reviendrai.

Votre-globetrotteur-blogueuse,

C

Note: Catherine est au Mexique mais nous venons d’apprendre la nomination de Denis Villeneuve aux Oscars ! Wow!  Y’a de quoi être fiers!  Félicitations à M. Villeneuve et à toute l’équipe du film Incendies!  signé: L’équipe de Kebweb.TV

Publicités

Les Zamateurs de Sports

Quand j’étais plus jeune, les membres de ma famille (fervents amateurs du Tricolore), m’obligeaient à écouter Sport 30MAG à RDS tous les matins avant d’aller à l’école, de même que les reprises à l’heure du souper. Donc, c’est par défaut que je connais aujourd’hui les statistiques des joueurs du Canadien de Montréal de 1996 à 2007, que je comprends un hors-jeu et que je suis capable de commenter une partie de hockey (impressionnant ainsi la gente masculine).

En habitant en appartement, j’étais de moins en moins informée sur l’actualité sportive jusqu’à tout récemment… Oui, j’ai découvert Les Zamateurs de sports! En plus de traiter des sujets de l’heure dans le milieu du sport, ce réseau de nouvelles fictif-web le fait de façon humoristique et originale. En plus de vous suggérer une parodie signé Les Zamateurs, fraîchement mise en ligne sur le site de Kebweb.tv, je vous livre ici même l’entrevue que j’ai faite avec Francis Chartrand, auteur, créateur et interprète de tous les personnages des Zamateurs.

Salut Francis ! Tu es l’auteur des capsules Les Zamateurs de sports, maintenant en diffusion sur Kebweb.tv, mais tu y interprètes aussi tous les rôles. D’où t’es venue l’idée du projet ? De ton amour des sports ou de la perspective attrayante d’être ton propre patron ?

De mon amour des sports, assurément. C’est d’ailleurs l’aspect ludique du sport qui m’attire. C’est pourquoi j’aime jouer, par exemple, au hockey, au tennis ou au golf, plutôt que de m’entraîner au gym. En imaginant Les Zamateurs de Sports, j’ai voulu recréer certains éléments que l’on retrouve lorsqu’on pratique un sport, soit, le plaisir du jeu, la vitesse d’exécution, la performance, ainsi qu’une une bonne dose d’adrénaline. Interpréter tous les personnages et signer les textes en me basant sur l’actualité à chaque semaine, devient en quelque sorte une compétition contre moi-même qui me pousse à vouloir toujours me surpasser. Comme dans le sport, parfois on arrive à donner une excellente performance et parfois moins. Il faut juste espérer avoir une bonne moyenne au bâton!

As-tu quelqu’un pour t’aider à enregistrer les capsules, ou tu as développé le don d’ubiquité ? (Si oui, on tient un scoop).

J’aurais vraiment aimé te donner ce scoop! Dès que j’en ai un (un scoop, pas un don), c’est toi qui l’aura, juré et même craché, comme tous bons joueurs de hockey sur le bout du banc! En fait, j’ai la chance de pouvoir compter sur la dynamique équipe que kebweb.tv a mise à ma disposition. Cette équipe comprend un caméraman, un monteur ainsi que moi-même! C’est notre première ligne d’attaque, notre trio numéro 1! Si le projet prend de l’ampleur comme nous le souhaitons, nous aurons sûrement besoin d’une deuxième ligne d’attaque! Pour l’instant, on travaille fort dans les coins, on donne notre 110% et on espère « faire les séries »!

On te connait en tant qu’animateur de ZDS, en tant que Bob Robert et Charlie Horse, mais qui est le vrai Francis Chartrand ? À quoi ressemble ton CV ?

J’ai débuté ma carrière en humour en créant une collection de boxer-shorts ornés de motifs rigolos, qui fut distribuée dans une soixantaine de points de vente au Québec. C’est une entreprise que j’ai démarré alors que j’étais à l’université. J’ai d’ailleurs baptisé cette période de création « les dessous de l’humour »! Je créais des slogans et des personnages qui « s’exprimaient » en français, alors que la majorité de la marchandise qui se retrouvait en boutique arborait des messages en anglais. Ça m’a permis de développer mon propre marché et de me démarquer de la compétition. D’ailleurs, à ce propos, je me lance à nouveau dans un projet de vêtements. Je t’en reparlerai au moment opportun car de toute façon, je te garde le scoop! Une chose est certaine, pour moi, la création passe beaucoup par l’écriture. C’est d’ailleurs ce qui m’amena à me retrouver en audition à l’école Nationale de l’humour. Au fil des ans, j’ai collaboré et participé à différents projets, que ce soit pour la radio, la télé ou pour la scène. Pour ce qui est de mon C.V. comme tel, il ressemble passablement à un C.V. normal: 8 et demi par 11, papier recyclé, il va sans dire, et, excès de folie, j’utilise la police Earwig Factory, ma préférée! En conclusion, on pourrait dire que je suis passé à une lettre de faire carrière dans la Ligue Nationale de Hockey (LNH) mais, j’ai plutôt abouti à l’école Nationale de l’humour (ENH). À chacun son destin!

Dirais-tu que Les Zamateurs est un hommage au monde du sport, ou plutôt une parodie ? En d’autres termes, es-tu toi-même un amateur de ce milieu, ou tu prends simplement un malin plaisir à t’en moquer ?

Ah! Je suis content que tu me poses cette question. Je dirais que c’est plutôt un hommage car je suis réellement un amateur de sport. C’est d’ailleurs un autre défi que je me suis lancé lorsque j’ai développé cette idée: proposer des capsules amusantes sans pour autant ridiculiser les équipes sportives et les athlètes. Je sais qu’il y a une petite tendance à l’humour « trash » et, bien qu’on retrouve d’excellents « produits » sur le marché si je peux dire, ça me semblerait trop facile de toujours me servir des déboires de nos équipes locales, par exemple, pour alimenter mes capsules. C’est parfois difficile de passer à côté mais, je m’efforce de trouver un angle malgré tout positif et non destructif. Même chose pour les personnages. Je préfère imaginer des reporters et journalistes aux allures loufoques et improbables, plutôt que de parodier un Michel Bergeron par exemple, ou encore un Jean Perron. Avec les Zamateurs de Sports,  je veux plutôt créer mon propre univers des sports!

Puisque tu te nourris de l’actualité pour tes capsules, à quelle fréquence écris-tu ces dernières ? Tu ne dois pas avoir beaucoup de temps pour les préparer puisque le sujet doit rester chaud ?

En effet, c’est vraiment du sport car l’actualité bouge rapidement. Ça devient parfois un casse-tête lors du montage mais, il y a des choses pires que ça dans la vie! Il est certain que lorsque survient un événement majeur, on aimerait bien  « pondre » une capsule presque instantanément mais, pour l’instant, on a pas encore d’équipe de nuit pour livrer le lendemain! D’autant plus que c’est vraiment beaucoup de travail pour une capsule de 2 à 3 minutes. En ce qui concerne l’écriture, je m’efforce de trouver des sujets dont les amateurs parleront pendant un certain temps. J’en écris une par semaine mais j’ai toujours du matériel pour deux ou trois. Dans le fond, le monde du sport est si riche en sujets, anecdotes et rebondissements, que nous pourrions pratiquement produire une capsule par jour! (N’essayez pas ça à la maison, nous sommes des professionnels!)

As-tu un sport de prédilection ?

En hiver, sans trop de surprise, c’est le hockey. Je joue deux fois par semaine. Sur glace et en gymnase. J’adore aussi le tennis, le golf et le vélo. J’ai grandi en pratiquant plusieurs sports que je pratique toujours pour la plupart. Lorsque ça fait quelques jours que je ne bouge pas, peu importe la raison, je ressens rapidement le besoin de me propulser hors de mon fauteuil! Car même si je suis très sportif, je mène également une belle « carrière » de sportif de salon! D’ailleurs à ce sujet, j’ai peut-être un scoop pour toi finalement… imagine-toi donc que mon but ultime serait de lancer sur le marché, les Zailes de poulet des Zamateurs de Sports!

À quoi peut-on s’attendre, nous, public de ZDS, pour la suite de la saison ? Aurons-nous droit à des artistes invités, à de nouveaux personnages, à des couvertures  d’évènements VIP ?

Oui, un peu à tout ça. Il faut dire que pour nous, la saison vient à peine de débuter. Il y aura sans aucun doute de nouveaux personnages ainsi que des couvertures d’événements, en plus de quelques surprises. Bref, on vise la Coupe! Laquelle? Ça, on le sait pas encore!

Merci Francis, et continue de donner ton 110% !!!

Ben écoute eh… merci à toi et à toutes tes questions eh… j’pense que la « puck » devrait rouler pour nous autres et eh… j’pense que… c’t’important!

Les Zamateurs de Sports sur facebook.
Suivez l’équipe ZDS également sur Twitter:
Les Zamateurs de Sports sur Twitter.@


Kebweb.tv fait peau neuve !!!

 

 

 

 

 

 

Ha 2011, une nouvelle année qui commence ! On a envie de changer de peau, de prendre un nouveau départ, de nouvelles résolutions.

Kebweb, tout comme nous, décide de se relooker pour 2011. Avez-vous vu la nouvelle apparence du site? Ça vaut la peine d’être vu ! Et ce n’est que le début. En effet, la plateforme qui est maintenant en vigueur n’est qu’une transition vers une autre encore mieux ! Ce qui veut dire que d’ici la fin février, vous verrez Kebweb.tv comme vous ne l’avez jamais vu. Plus de nouveautés, d’interactivités, de surprises… du 2.0, quoi ! J’ai hâte de voir ça en tout cas…

Puisque je ne vous l’ai pas encore souhaité, BONNE ANNÉE 2011 !!! Que cette année soit pour vous remplie de santé (surtout surtout surtout), remplie de voyages mirobolants et parsemée de mots comme « mirobolant ». Une année pendant laquelle vos projets les plus fous seront réalisés et pendant laquelle vous aurez toutes les occasions de festoyer avec vos proches.

Finalement, je nous souhaite une merveilleuse année 2011, débordante de séries web plus savoureuses les unes que les autres !

À bientôt, fiers amis.

Votre blogueuse-version-2011.

C